PADMPME: Signature du contrat de mise en œuvre des centres des PME

Cinq jours après le lancement des concours des plans d’affaires, c’est au tour de la mission sur les centres des PME d’être mise en orbite. La signature du contrat est intervenue lundi 5 octobre entre le coordonnateur national du PADMPME, Alexis Mangala Ngongo, et le directeur général de KPMG RDC SA, Samba Diagola, au siège de l’Unité de coordination du projet à Kinshasa. Par cet acte, KPMG prend la charge de l’organisation de cette sous-composante de la croissance des PME, à la tête d’un groupement également composé du cabinet ivoirien ESP (Entrepreneurial Solutions Partners) et de la firme congolaise I & F Entrepreneuriat.

La mission du groupement consiste à assister le PADMPME dans la création et la mise en œuvre des centres de PME afin de renforcer les chaînes de valeur entre les grandes entreprises et les PME congolaises. La firme recrutée sera responsable d’apporter un appui à la sélection des investisseurs locaux, dans l’animation des consultations et dans la facilitation d’établissement des partenariats entre les acteurs-clés des centres des PME, qui seront entre autres les investisseurs locaux ou animateurs des centres des PME, les entreprises leaders, les MPME, le gouvernement provincial, les fournisseurs de services aux entreprises et autres parties prenantes.

Les services de consultant comprennent notamment l’assistance pour la sélection des gestionnaires des centres de PME, l’accompagnement dans leur mise en œuvre, l’appui à la communication du concept, la mise en place des services aux entreprises sur site et l’encadrement du dialogue public-privé entre les entités ainsi que l’encadrement de l’écosystème des PME.

Inscrits dans le cadre de la deuxième composante du PADMPME, les centres des PME sont conçus pour être le cadre d’interaction entre les MPME et les grandes entreprises (notamment dans la fourniture des services ou comme clients) dans la chaîne de valeurs de l’entreprise leader. Elles peuvent également être organisées de manière autonome pour opérer sur le marché comme centres de négoces intégrés bénéficiant des économies d’échelles ou de facilitation des interventions. Ils représentent le bout de la chaîne des interventions du PADMPME qui procède d’une approche holistique allant de la formation initiale pour jeunes entrepreneurs, à la connexion aux marchés, en passant par le coaching, le mentorat et le financement (subventions).

Le concours des plans d’affaires a été lancé mercredi 30 septembre pour sélectionner les bénéficiaires des appuis du gouvernement dans le cadre du PADMPME, ce projet gouvernemental de soutien à l’entrepreneuriat, financé à hauteur de 100 millions de dollars américains sur un prêt contracté à la Banque mondiale.

Partager c'est aimer!