PADMPME : deux contrats en attente des avis de la Banque mondiale

L’équipe de négociation des contrats pour la mise en œuvre des activités du PADMPME a obtenu l’accord des firmes sélectionnées pour l’exécution de la mission des compétitions des plans d’affaires (COPA) et du soutien aux femmes. Les procès-verbaux des négociations ont été approuvés par les parties le mardi 24 mars, pour les COPA, et le jeudi 26 mars pour le soutien aux femmes.

L’UCP va transmettre les projets de contrats à l’IDA pour en recueillir les avis, avant de passer à la signature avec les firmes sélectionnées. Il s’agit du consortium Deloitte-Kivu Entrepreneurs et I&F Entrepreneuriat, qui va gérer les concours des plans d’affaires, et du groupement I&F-Entrepreneuriat et Congo-Challenge retenu pour la gestion des activités de soutien aux femmes entrepreneures.

Pour rappel, les activités du PADMPME seront exécutées à travers des agences d’exécution de Projet (AEP), recrutées par appel d’offre international sur base de l’expertise et de l’expérience  dont elles disposent dans la maîtrise de chaque thématique du Projet.

Cinq AEP seront déployées dans les quatre villes du PADMPME (Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi) pour les activités des COPA, services de développement aux entreprises, soutien aux jeunes entrepreneurs, soutien aux femmes entrepreneures et amélioration du climat des affaires.

Le lancement solennel des activités du PADMPME a eu lieu le 19 février dernier à Lubumbashi, consacrant la mise en service officielle de ce programme que le gouvernement a mis en place depuis 2018 pour appuyer les MPME dans les productifs, notamment l’agrotransformation, l’industrie légère et les services à valeur ajoutée, ainsi que les organismes publics et privés d’encadrement des entrepreneurs. Il est financé sur un prêt que la RDC a obtenu de l’Association internationale de développement (Groupe de la Banque mondiale) pour une période de cinq ans se clôturant en décembre 2023.

Partager c'est aimer!