Les concours des plans d’affaires projetés pour septembre 2020

COPA

Les concours des plans d’affaires du PADMPME devraient débuter au mois de septembre prochain par un séminaire de lancement. C’est l’estimation donnée par le consortium Deloitte-I&F Entrepreneuriat-Kivu Entrepreneurs, en charge de conduire cette activité – la plus importante du PADMPME (55 millions sur les 100 millions du financement global) -, à l’issue de la réunion de lancement du cadrage de la mission tenue jeudi 9 juillet au siège de l’Unité de coordination du Projet à Kinshasa.

Plusieurs points ont été abordés au cours de cette rencontre, notamment la gouvernance de l’activité, la fixation des critères d’éligibilité et de sélection, la communication, le suivi-évaluation, et les ajustements dans le contexte de la crise sanitaire de COVID-19.

Les deux parties ont convenu de mettre en place un comité de pilotage dédié à ce volet du PADMPME et un secrétariat technique de suivi ad hoc et d’accélérer les autres activités de cadrage.

Initialement prévues pour durer trois mois, ces activités de cadrage sont réduites à deux mois, pour permettre de passer rapidement à l’appel à candidatures, la sélection, la formation, le financement, l’accompagnement et le suivi des projets des entrepreneurs dans les secteurs de l’agro-transformation, l’industrie légère et les services à valeur ajoutée.

Le PADMPME a ainsi intégré le souci du gouvernement congolais d’accélérer le processus de mise en œuvre du Projet pour soulager les entrepreneurs durement frappés par la crise sanitaire de la maladie à coronavirus. Le gouvernement a, en effet, identifié le PADMPME comme une “solution thérapeutique, un traitement qui va s’opérer dans un contexte d’urgence, parce que, justement, nous sommes en plein état d’urgence sanitaire avec une incidence directe sur les entreprises”, tel que l’avait affirmé le ministre Justin Kalumba, au cours de sa récente visite de travail à l’UCP.

(Re-lire l’article Entrepreneuriat : Justin Kalumba veut accélérer la mise en œuvre des activités du PADMPME)

Les concours des plans d’affaires visent à renforcer les capacités entrepreneuriales des jeunes et des PME établies à travers une combinaison d’interventions financières et non-financières afin d’améliorer la croissance et la performance. Ils sont également destinés à constituer un pipe-line d’une nouvelle générale des entrepreneurs en vue d’élargir le tissu des MPME locales opérant dans les secteurs productifs. Ils vont aussi contribuer à la création de l’emploi et de la stabilité en renforçant la résilience d’une base des MPME formelles et informelles.

750 jeunes entrepreneurs et 500 PME établies dans les 4 villes du Projet (Kinshasa, Matadi, Goma, Lubumbashi) seront sélectionnés à l’issue des différentes étapes pour bénéficier des subventions et d’accompagnement technique pour l’amélioration de leurs performances. De ces bénéficiaires, minimum 40 % devraient être des entreprises appartenant aux femmes ou à tout le moins dirigées par elles.

Partager c'est aimer!