PADMPME : Justin Kalumba place le curseur sur les résultats

PADMPME : Justin Kalumba place le curseur sur les résultats

« J’insiste : il faudrait que votre projet produise des résultats palpables. S’il le faut, les bénéficiaires doivent porter des noms, des visages et leurs activités touchées, palpées.», a dit, début septembre, le tout nouveau ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat, au coordonnateur national du PADMPME, Me Alexis Mangala.

Dans le cadre des consultations de prise de contact avec les différentes structures relevant de son ministère, le ministre a reçu dans son cabinet de travail du quartier Royal le coordonnateur Mangala et ses principaux collaborateurs. La séance de travail a essentiellement tourné autour des résultats.

Pour le ministre Justin Kalumba, la tâche confiée au PADMPME est de susciter un nouvel espoir dans la population congolaise. Cette population devra voir les bénéfices de ce projet dans sa vie quotidienne, autant que le gouvernement veut capitaliser les bénéfices de ce financement obtenu de la Banque mondiale pour diversifier son économie et lancer l’ambitieux chantier de l’émergence d’une classe moyenne en RDC.

Le patron des PME a plaidé pour la prise en compte des services de l’administration du ministère dans le renforcement des capacités prévu dans la troisième composante du projet.

En revanche, le ministre a promis de s’investir au maximum pour obtenir les avancées nécessaires au fonctionnement optimal des activités du PADMPME, notamment la ratification de l’accord de financement qui est fixé comme préalable à la mise en œuvre des activités.

Par ailleurs, il a instruit ses services, séance tenante, pour le paiement anticipatif par le trésor public des loyers de l’UCP sur une base annuelle. Ces mêmes ordres ont été donnés pour préparer les correspondances en vue de mobiliser les membres du comité de pilotage et solliciter la désignation des membres des associations professionnelles devant y prendre part.

Partager c'est aimer!