La Banque mondiale envisage l’extension spatiale et financière du PADMPME

La Banque mondiale envisage l’extension spatiale et de l’enveloppe financière du PADMPME. Cette intention a été confiée au patron de l’Entrepreneuriat et PME jeudi 21 octobre 2021. Au cours d’un échange par visioconférence, le ministre d’Etat Eustache Muhanzi Mubembe a reçu le débriefing de la mission de supervision de l’IDA tenue du 11 au 18 octobre.

Cette mission portait sur l’évaluation de l’exécution à date du Projet d’appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises. Elle a passé en revue les aspects fiduciaires et de gestion des aspects environnementaux et sociaux, ainsi que le suivi des activités techniques avec les partenaires de mise en œuvre.

Constat satisfaisant

L’équipe de la Banque mondiale a documenté une exécution satisfaisante des activités dans tous les aspects et toutes les composantes du Projet. Les résultats ont globalement dépassé les indicateurs, avant même les échéances prévues dans la planification. Ces constats et l’engouement des parties prenantes encouragent l’extension du Projet à une échelle plus large. Les projections suggèrent de couvrir dans la prochaine phase une dizaine de villes supplémentaires. La mission en a fait part au ministre d’Etat Muhanzi.

Visite de terrain dans une PME sélectionnée au Concours des plans d’affaires

Le patron des PME s’en est félicité au nom du gouvernement, congratulant également l’unité de coordination du Projet pour le travail abattu. Il a promis de continuer à s’impliquer pour améliorer les résultats et contribuer à donner au monde entrepreneurial les atouts pour son épanouissement. Dans ce cadre, il fera le plaidoyer nécessaire au sein du gouvernement pour mettre en place les conditions de mise en route de ces projections.

L’équipe de la Banque mondiale a apprécié les bonnes dispositions du ministre d’Etat. Elle a promis de tout mettre en œuvre pour faire rapport aux instances supérieures afin d’entamer les discussions qui devront aboutir à concrétiser les intentions exprimées. Un aide-mémoire sera adressé aux parties dans les prochains jours.

Cette réunion a connu la participation de Mme Guillemette Sidonie Jaffrin, coordinatrice des programmes pays, accompagnée du chargé de projet principal du PADMPME, Magueye Dia, et de la co-chargée de projet Nathalie Agapitova qui intervenait depuis le siège à Washington. Le coordonnateur national de l’unité de coordination, Alexis Mangala, a également pris part à cette rencontre.