Formation des formateurs FIP : Kinshasa se lance

Last but no least, après Matadi la semaine dernière, Kinshasa abrite à son tour, la formation des formateurs à l’initiative personnelle. Débutée ce lundi 20 septembre à la paroisse Notre-Dame de Fatima, à la Gombe, la session qui réunit des délégués des plateformes des parties prenantes au PADMPME ira jusqu’au vendredi 1er octobre.

Pour la dispenser, trois maîtres formateurs issus du cabinet Move de l’Université Leuphana ont pour mission de transmettre la méthodologie de ce module de renforcement des capacités en entrepreneuriat basé sur la psychologie.

Pendant ces deux semaines, les récipiendaires devront faire leurs preuves dans l’acquisition de ce savoir d’un type nouveau en entrepreneuriat et mériter la certification qui va sanctionner leur formation. Les plus méritants seront qualifiés pour enseigner à leur tour la FIP aux femmes micro-entrepreneures sélectionnées en juin dernier à Kinshasa.

Pour rappel, le PADMPME a retenu la FIP dans le cadre de la sous-composante soutien aux femmes. Elle concerne plus de 7200 femmes micro-entrepreneures identifiées et enregistrées à Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi. Grâce à la FIP, ces femmes seront équipées mentalement pour opérer dans un environnement difficile, mais présenteront aussi un état de besoin à l’issue de ladite formation pour recevoir une subvention en nature du PADMPME.