Lancement de l’enregistrement des femmes pour la FIP à Kinshasa

Le Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) a procédé, ce lundi 31 mai au siège du Conseil national de la Jeunesse, au lancement de la campagne d’enregistrement des femmes microentrepreneures de Kinshasa à la formation à l’Initiative Personnelle (FIP).

L’enregistrement, « gratuit », va se dérouler jusqu’au 6 juin et donnera lieu à un renforcement des capacités des entrepreneures de cette catégorie.

La campagne vise au minimum l’identification et l’enregistrement de 7500 femmes dans les secteurs de l’agro-transformation, l’industrie légère et des services à valeur ajoutée. Trente-un sites disséminés à travers tous les quatre districts de la ville de Kinshasa recevront les candidates.

Cette opération a déjà été organisée à Goma et à Lubumbashi dans le cadre de l’étude d’évaluation d’impact de ce projet du ministère de l’Entrepreneuriat et PME soutenu par la Banque mondiale.

Les femmes entrepreneures sélectionnées bénéficieront d’un renforcement des capacités en vue d’accroître leur résilience en affaire.

C’est pour la première fois que ce module de formation en entrepreneuriat, d’essence psychologique, est introduit en RDC. La FIP a été mise au jour par une université allemande et implémentée dans 5 autres pays notamment le Togo, le Mexique, la Mauritanie, le Mexique et à la Jamaïque.

Elle permet une croissance du chiffre d’affaires de près de 40%. Elle enseigne l’autodétermination dans les affaires, la résistance face aux difficultés et la projection vers l’avenir.

Après Kinshasa, ce sera au tour de la ville de Matadi de recevoir la même opération.

Cliquez ci-dessous pour voir la liste des sites d’enregistrement de la ville de Kinshasa: