Sensibilisation des femmes microentrepreneures de Kinshasa et Matadi pour la Formation à l’initiative personnelle

Les activités de sensibilisation des femmes entrepreneures de Kinshasa et de Matadi ont démarré ce mercredi 26 mai 2021 à travers une séance d’information organisée au Centre d’accueil kimbanguiste.

Le Projet d’appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises (PADMPME) organise cette campagne pour inviter les femmes évoluant dans les très petites entreprises à se faire enrôler dès le 31 mai, à travers les sites disséminés sur toute la ville-province de Kinshasa.

L’enregistrement des bénéficiaires de Kinshasa s’étendra jusqu’à la fin de l’opération, le 6 juin 2021, avant que la ville de Matadi ne prenne le relais jusqu’au 20 juin 2021.

Les femmes concernées sont celles âgées de 18 ans et plus, et ayant des activités dans les secteurs de l’agro-transformation, l’industrie légère et les services à valeur ajoutée, selon les thématiques du PADMPME. Elles vont bénéficier d’un renforcement des capacités à travers la Formation en initiative personnelle (FIP).

Cette formation en entrepreneuriat, de type psychologique, est destinée à doter les femmes microentrepreneures des atouts pour s’autodéterminer, résister aux difficultés et se projeter vers l’avenir. Elle a été mise au jour par l’Université Leuphana (Allemagne) et testée au Togo et dans cinq autres pays (Mozambique, Mauritanie, Ethiopie, Jamaïque et Mexique) avec des résultats encourageants, notamment une croissance du chiffre d’affaires de plus de 40%.

La formation en initiative personnelle relève de la sous-composante « soutien aux femmes » du PADMPME. Elle va servir également dans l’évaluation d’impact du Projet dans les villes de Goma et Lubumbashi, en collaboration avec le laboratoire genre et innovation de la Banque mondiale.

Le message de lancement du ministre d’Etat, ministre de l’Entrepreneuriat et PME:

Les sites de Kinshasa