Le ministre d’Etat Eustache Muhanzi veut travailler à étendre le PADMPME à 12 autres villes

Ministre d'Etat, ministre des PME, Eustache Muhanzi

La loi sur l’entrepreneuriat au cœur de l’action

La première rencontre entre le ministre d’Etat en charge de l’Entreprenariat et PME et l’Unité de coordination du Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises a vécu mercredi 5 mai à Kinshasa. Dans son cabinet de travail du quartier gouvernemental de la Gombe, Eustache Muhanzi a échangé avec les cadres de l’UCP autour des enjeux du PADMPME.

L’objectif de la séance consistait en une prise de contact entre l’équipe du cabinet et celle du Projet afin de transmettre la vision de l’action gouvernementale.

Président du comité de pilotage du PADMPME, le ministre d’Etat de l’Entreprenariat et PME s’est fait présenter l’état des lieux d’exécution des activités au 30 avril, ainsi que les enjeux du Projet. Ces derniers s’articulent notamment autour du processus de mise à disposition des subventions au profit de 436 PME lauréates. Le retard accumulé dans le processus de mise en œuvre des centres de PME constitue également un défi pour le PADMPME avec un certain risque sur la programmation des activités prévues à réaliser en 2021, notamment la mise en place d’un centre-pilote de PME opérationnel et fonctionnel.

Une vue de la rencontre entre le ministre d’Etat, son cabinet et l’UCP-PADMPME

L’UCP a également abordé la question de la prise en charge des loyers de ses installations qui relève de la responsabilité du gouvernement et dont le versement accuse un certain retard auprès de la SOFIDE.

Extension du Projet à 12 autres villes

Le ministre d’Etat a montré une certaine maîtrise des enjeux et beaucoup d’intérêt pour le Projet. Il a fait savoir que son attention sera particulièrement placée sur la promulgation de la loi sur l’entrepreneuriat. A ce sujet, le PADMPME a rappelé qu’un atelier réunira les parties prenantes pour la validation de l’avant-projet de loi dont la relecture a été confiée à un consultant, avant d’enclencher le processus législatif.

M. Muhanzi a également formulé des recommandations à l’équipe, insistant sur la valorisation de l’expertise locale dans les recrutements et bien travailler pour que le PADMPME soit étendu à au moins 12 autres villes du pays. Il a conclu en confirmant sa disponibilité pour le Projet afin d’assurer la réussite de ses objectifs.

PADMPME représente cinq piliers importants de la vision du Président de la République, coulés dans le programme d’action du gouvernement Sama Lukonde, surtout en ce qui concerne la création de la richesse nationale par la promotion des entrepreneurs nationaux.